Version imprimableSend by email

Current Size: 100%

L'alerte des secours

En Charente-Maritime

 

 

La réception du numéro d'urgence 18 est prise en compte par les sapeurs-pompiers dans le nouveau centre de réception des appels mis en service au printemps 2010. Le 112 est aussi récetionné par les sapeurs-pompiers.

Ce centre de traitement où sont réceptionnées et traités les appels 18 et 112 transmet les alertes aux centres de secours les plus proches et les plus compétents pour engager les moyens de secours dans les meilleures conditions.
Il est installé dans les locaux du centre de commandement du SDIS situé à Périgny à proximité de La Rochelle. Depuis cette plate-forme il est possible de savoir à tout moment l’activité opérationnelle sur l’ensemble du département.
  • Plus de 200 000 appels sont reçus par an et se sont traduits par plus de 40 000 interventions.
  • Ce centre, gérés par 25 personnels spécialisés tous sapeurs-pompiers, est en liaison permanente avec tous nos partenaires de l’urgence : SAMU, police, gendarmerie, préfecture, etc.
  • Pour chacun des appels, la situation est analysée et les secours les plus adaptés sont prévenus. Le centre de secours le plus proche du lieu de l’intervention, équipé du matériel adéquat et immédiatement disponible reçoit un message d’alerte qui lui précise les moyens à engager. Les situations complexes relèvent de plans à priori préparés par le service prévison en liaison avec le groupement prévention.
  • L’ensemble des interventions est supervisé par le centre opérationnel départemental d’incendie et de secours (CODIS) qui est positionné dans les locaux de la direction départementale à La Rochelle. Ce centre unique assure également la coordination des opérations d’envergure, les relations opérationnelles avec les départements voisins et renseigne les autorités.
  • Ce centre est doublé par une salle équipée à l’identique mais installée dans le centre de secours de La Rochelle-Mireuil distant de plusieurs kilomètres. En effet si pour des raisons exceptionnelles (incendie, nuage toxique, etc.) il était indispensable d’abandonner le centre principal le SDIS doit être en capacité de répondre à tous les appels quelle que soit la situation.


Les chiffres de l’activité opérationnelle 2013

On note une baisse de 2,7 % des interventions par rapport à 2012.
52 000 sorties de centres et 42 016 interventions réparties comme suit :

  • 74.7 % de secours aux personnes ;
  • 10.8 % d’intervention diverses ;
  • 8,5 % d ‘accident de la voie publique ;
  • 6,1 % d’incendie.

 

18 ou 112 : les sapeurs-pompiers vous écoutent en cas incendie, d'accident de la route ou de la voie publique, pour toute personne en détresse, pour la protection des biens et de l’environnement.
15 : le SAMU vous écoute pour le conseil et les urgences médicales. Les SMUR de La Rochelle, Rochefort, Saint-Jean d'Angély, Jonzac et Royan médicalisent les secours.
17 : la gendarmerie
ou la police vous écoutent pour votre sécurité et celles de vos biens, et en cas de troubles à l’ordre public.

Ces services sont complémentaires et se retrouvent bien souvent ensemble sur les mêmes interventions, dans le cadre de leurs missions respectives.

Qui appeler ?


Ces trois services que vous pouvez joindre par téléphone fixe ou portable travaillent en étroite liaison. Si vous vous trompez de numéro, votre appel sera orienté vers le service compétent.
Les bornes d’appel des autoroutes sont directement reliées à un service d’urgence.
Le numéro 112 est le numéro d’urgence européen mis en service depuis quelques années dans la majorité des pays d’Europe. Ainsi si vous composez le 112 dans un de ces pays un service d’urgence prendra votre demande en compte. Des procédés de traduction des appels sont prévus.

 

Quand appeler les sapeurs-pompiers ?

 

  • Feu, explosion, fuite de gaz
  • Détresse vitale, blessé, malaise
  • Accident de la circulation
  • Secours et sauvetage
  • Mise en sécurité de biens (inondations, ...)
  • Pollution
  • Etc...
Une annonce calme, claire et complète garantit la rapidité des secours.
L'adresse précise est primordiale !

Attendre les instructions. Ne jamais raccrocher le premier !

 

Que dire ?

Une alerte précise permet de déclencher rapidement des secours adaptés. Dans tous les cas, n'oubliez pas que votre interlocuteur ne sait rien et ne voit rien de ce qui se passe près de vous et que les moyens qu'il mettra à disposition dépendent de ce que vous direz.

  • Nature de l'appel (feu, accident, explosion, ...)
  • Lieu précis (ville, rue, numéro, immeuble, étage, appartement, digicode, ...)
  • Votre numéro de téléphone (pour vous rappeler en cas de besoin).
  • Les risques majeurs (risque d'explosion, ...)
  • Le nombre et l'état des victimes.

Dernières interventions

Mercredi 06 décembre 2017

Accident de la circulation

Mercredi 29 novembre 2017

Feu d'appartement

Fil rouge, l'actualité du SDIS 17

Lundi 11 décembre 2017

Album photo : cérémonie de la Sainte-Barbe...