Version imprimableSend by email

Current Size: 100%

Les risques importants

 

Des risques très divers

Les grands rassemblements de personnes

Là où un grand nombre de personnes est rassemblé les sapeurs-pompiers peuvent être très rapidement sollicités. Il est donc essentiel pour la sécurité du public que des mesures de prévention soient prises en amont de la manifestation. Le département de la Charente-Maritime est le siège d’un grand nombre de manifestations culturelles, sportives, festives ou commerciales. Une trentaine de manifestations pouvant faire l’objet de dispositifs prévisionnels de secours (DPS) a été identifiée avec des publics pouvant dépasser les 50 000 personnes..

 

Les risques naturels

Le risque " Feu de forêt "

Plus du ¼ des communes de la Charente-Maritime est concerné par le risque de feu de forêt. Les massifs de la Saintonge, de la Haute-Saintonge et des îles Charentaises couvrent 100 000 ha, dont un grand nombre couverts de pins très vulnérables au feu.
Le SDIS 17 se préoccupe de ce risque continuellement. Ainsi nous équipons les centres de secours les plus exposés de véhicules adaptés (CCF 6000 avec canon) et proposons des modules de formations spécifiques aux personnels. À l'approche de la saison d'été des exercices réguliers sont organisés sur le terrain.

Depuis 2013 les tours de guet ont été désactivées au profit de l’installation de caméras de détection autrement plus performantes et fiables. Ces dispositifs sont désormais installés dans les principaux massifs forestiers à risques, y compris les iles de Ré et Oléron. Elles sont en veille 24h/24 pour détecter la moindre anomalie au dessus des massifs et un signal prévient immédiatement le centre de traitement des alertes installé à La Rochelle dans le centre de commandement. Depuis ce centre ,un opérateur visualise le développement du feu en direct sur un écran et parallèlement il déclenche une deuxième caméra dite de « levée de doute » pour affiner l’anomalie relevée. Puis il pourra ainsi engager les secours appropriés très rapidement. C’est un gain de temps très appréciable. Les spécialistes de ce feux savent que seule une alerte précoce et précise permet l’engagement rapide des moyens de secours appropriés pour coiffer le départ de ces feux qui peuvent très vite devenir catastrophique.

 

Le risque " Tempête "

Depuis l’ouragan Lothar du 27 décembre 1999 nous appréhendons le « risque tempête » différemment.
Les vents de 220 km/h ont marqué les mémoires. Puis le 28 février 2010, la tempête Xynthia est venue frappée durement les côtes de la Charente-Maritime. 13 personnes ont perdu la vie dans la nuit. Même si les vents étaient moins soutenus en 2010, la conjonction du plus fort de la tempête a coïncidé avec la haute mer alors que le coefficient des marées était important. D’ou le phénomène de submersion marine que la frange côtière du département ont du subir.
De ces évènements les sapeurs-pompiers de la Charente-Maritime ont gardé un souvenir ému puisque l’un d’eux y a perdu la vie en intervention et ils en ont tirés les leçons. Désormais selon les niveaux d’alerte annoncés par les prévisionnistes de Météo-France le SDIS 17 mobilise toutes ses forces et ses compétences pour déployer sur le terrain des équipes opérationnelles afin d’anticiper la catastrophe. Les centres de secours sont désormais équipé de matériels d'intervention spécifiques (bâches, groupes électrogènes, tronçonneuses, etc.). Les personnels disposent aussi de tenue spécifiques afin qu’ils puissent intervenir en toute sécurité même si l’on sait que lorsque la nature se déchaîne rien ne devient plus contrôlable.

 

Le  risque " Inondations "

Plus de 200 communes peuvent être concernées par des inondations dûes aux débordements des cours d'eau, des remontées de nappes phréatiques ou des submersions marines. Dans de telles situations les sapeurs-pompiers doivent évacuer les populations menacées, ravitailler les personnes isolées et prévenir les risques de pollution. Des situations que nous avons connues lors des dernières inondations de Saintes en 1982.

 

Le risque " Effondement de terrain "

Les risques d'éboulement ou d'effondrement de terrain existent sur les communes où il y avait des carrières de pierre. Bien que le risque sismique soit minime sur notre secteur, il est important de rappeler qu'il existe une zone sensible sur l'ouest du département à proximité de la commune de " La Tremblade ", la bien nommée !

 

Les risques " Technologiques "

Ils sont concentrés dedans et autour des sites industriels et répartis sur l'ensemble du territoire : ports de commerce, silos, industries chimiques, stockages d'engrais, chais d'alcool, etc. Les sapeurs-pompiers connaissent ces sites. Dès la moindre alerte, les moyens de secours les plus appropriés sont déclenchés selon des procédures figurant sur des plans répertoriés. Ainsi les mesures de protection et de sauvetage des personnes seront prises très rapidement, assurant la protection des biens et de l'environnement .

 

 

Dernières interventions

Mercredi 06 décembre 2017

Accident de la circulation

Mercredi 29 novembre 2017

Feu d'appartement

Fil rouge, l'actualité du SDIS 17

Jeudi 7 décembre 2017

Passation de commandement du centre d'...