Version imprimableSend by email

Current Size: 100%

Volontaires

 

Les sapeurs-pompiers volontaires, hommes et femmes, ont décidé de protéger la vie, les biens et l’environnement. Comme vous, ce sont des citoyens exerçant une activité professionnelle principale qui, lorsqu’on fait appel à eux, deviennent un des maillons essentiels de la chaîne de secours. Disponibles et compétents, ils consacrent une partie de leur temps à assurer la sécurité de leurs proches.
Voici les différentes démarches que vous devrez suivre si un projet d’engagement en tant que pompier volontaire vous tente.

 

  • Le parcours du " postulant " commence par le centre de secours le plus proche où le chef de centre peut vous informer sur ses besoins. En effet, inutile de poursuivre la démarche si les effectifs du centre sont complets. De plus, vous devrez résider dans un rayon proche du centre de secours pour être mobilisable rapidement. La nationalité française n'est pas obligatoire.
  • Si cette visite vous confirme que vous pouvez poursuivre le parcours (profitez-en pour vous faire confirmer vos aptitudes physiques), vous devez préparer votre CV et écrire une lettre de motivation. Attention ! Le casier judiciaire doit être vierge.
  • Vous serez alors convoqué pour effectuer une série de tests qui permettront de juger de votre condition physique et pour passer une visite médicale par un médecin du corps des sapeurs-pompiers. Au plan physique, inutile d'être un champion, être en bonne forme suffit généralement. Attention ! des vaccinations sont obligatoires.
  • Puis l'entretien de motivation ! Il prend la forme d'une discussion avec plusieurs représentants du corps des sapeurs-pompiers. À l'issue de cette épreuve, vous saurez si vous êtes retenu. Vous serez alors affecté dans une unité et commencerez votre formation. Des stages sont organisés pendant les vacances scolaires, le week-end ou en soirée. Ils concernent tous les aspects des interventions : secours aux personne, incendie, sauvetage etc.
    Il faut compter un an d'apprentissage pour être opérationnel.
    Dès la formation effectuée et validée, vous deviendrez sapeur-pompier volontaire de 1ère classe mobilisable pour des interventions.
  • Tout au long de votre engagement, vous serez tenu d'actualiser vos connaissances en participant à des stages de recyclage. C'est une condition impérative pour poursuivre son activité.
  • Vous percevrez un dédommagement sur la base de 7 à 10 € par heure quand vous serez en intervention. Les périodes de garde ou d'astreinte donnent lieu à une indemnisation spécifique.
  • De plus, vous serez tenu de participer à l’ensemble des activités du centre de secours et des exigences du corps départemental. Ainsi vous devrez participer aux manœuvres et entraînements sportifs réguliers de votre centre, aux manifestations officielles et sportives départementales. Et bien évidemment vous devrez répondre aux sollicitations opérationnelles !

L’engagement de sapeur-pompier volontaire requiert un certain nombre d’exigences. Le service du volontariat travaille auprès de l’ensemble des personnels volontaires afin que cet engagement fort soit une réussite personnelle pour chacun. Ainsi des réunions seront organisées avec vos employeurs publics ou privés afin d’écrire des conventions spécifiques pour que votre travail et cet engagement civique soient compatibles.

Dernières interventions

Mercredi 06 décembre 2017

Accident de la circulation

Mercredi 29 novembre 2017

Feu d'appartement

Fil rouge, l'actualité du SDIS 17

Lundi 11 décembre 2017

Album photo : cérémonie de la Sainte-Barbe...