Version imprimable

Current Size: 100%

Actualités

Sauvetage d'un chien tombé dans une faille

Mercredi 8 août 2018

Il est 09h13 ce samedi 4 août, quand le centre de traitement de l’alerte reçoit un appel pour un chien coincé dans une faille en bord de falaise à Yves.

 

A leur arrivée les sapeurs-pompiers font face à un cas très technique et d’une complexité inhabituelle : Flexy, une chienne de 8 ans est bloquée à plusieurs mètres de profondeur dans une brèche mesurant 30 à 40cm au plus large. L’intervention se déroule sur un terrain instable, en bord de falaise. Les secours redoutent des possibilités d’effondrement. La situation menace de se dégrader : à mesure qu’il essaye de se débattre, l’animal s’enfonce de plus en plus.

Un spécialiste animalier et un vétérinaire sont appelés. Une équipe GRIMP est mobilisée.

 

La première stratégie consiste à atteindre la chienne par l‘intérieur de la faille, en creusant la roche pour permettre la descente d’un sauveteur.

 

Devant la complexité de la tâche et face à cette situation atypique, un deuxième axe de travail est établi : les sapeurs-pompiers du GRIMP tentent de décaisser et perforer la falaise depuis sa façade pour venir mettre à nu la faille et libérer Flexy.

 

Pendant ce temps, les sapeurs-pompiers restés en surface utilisent d’un coussin de levage (coussin gonflant permettant de soulever des charges lourdes, habituellement utilisé en secours routier) pour tenter d’écarter la brèche et faire effondrer le bord de la falaise. Une autre équipe se relaie, dans la faille, au niveau de l’arrière train, pour dégager un espace de sortie.

 

Après de longues heures d’effort, la faille est partiellement mise à nu. La tête de la chienne est désormais accessible à bout de bras. Elle va pouvoir être libérée. Le commandant vétérinaire et le sapeur-pompier spécialiste animalier décident de l’endormir pour faciliter son extraction. Les sapeurs-pompiers procèdent à la remontée de Flexy par le haut de la faille, en toute délicatesse, pour ne pas la blesser.

 

Finalement, l’action coordonnée des 19 sapeurs-pompiers a permis de ramener la chienne sur la terre ferme vers 13h30, pour la plus grande joie de ses propriétaires. Celle-ci a été prise en charge par le vétérinaire sapeur-pompier et le spécialiste animalier, avant d’être transportée vers une clinique vétérinaire. Elle s’en tire avec 2 fractures bégnines au niveau du train arrière, et certainement une grosse frayeur.

 

Une intervention technique qui restera dans les mémoires.

Dernières interventions

Samedi 04 août 2018

Sauvetage d'un chien tombé dans une faille

Mardi 24 juillet 2018

Feu d'entrepôt à Montlieu-la-Garde

Fil rouge, l'actualité du SDIS 17

Lundi 13 août 2018

Nids d'abeilles, de frelons asiatiques, de...