Version imprimable

Current Size: 100%

Actualités

Il y a 10 ans nous étions tous sur le " pont "

Mercredi 6 janvier 2010

220 km/h de vent ! des arbres qui craquent, des tôles qui volent, des cheminées qui s'écroulent et des sapeurs-pompiers sur tous les fronts. Le 27 décembre dès 17 h les centres de réception des appels 18 sont saturés d'appels. L'urgent est laissé de côté pour répondre à l'extrême urgent ! Durant cette folle nuit plus de 250 personnes ont été prises en charge par les sapeurs-pompiers : prisonnières au milieu de l'eau de mer qui avait envahi la terre, isolées sur des toits, ou au milieu des routes de campagne.
Au plus fort de cette tempête Jean-Pierre Rolland sapeur-pompier volontaire de Gémozac est décédé surpris par la chute d'un peuplier. Avec son équipe, il rentrait se replier au centre de secours mais les arbres couchés sur la chaussée les empêchaient de faire route. Durant la nuit 13 autres personnes ont perdu la vie.
Les 2 300 sapeurs-pompiers du corps départemental ont été mobilisés pendant les trois semaines qui ont suivi. Ils ont effectué 35 000 interventions soit l'équivalent d'une année d'activité opérationnelle. Un élan de solidarité s'est immédiatement mis en place sur l'ensemble du territoire ; des renforts des départements extérieurs et des pays voisins sont arrivés pour nous aider dans ce qui était un vaste chantier. Les opérations de secours étaient coordonnées pendant des semaines par le PC de crise qui était déjà installé en préfecture car le département était menacé par les boulettes de pétrole de l' Érika, pétrolier coulé au large de la Bretagne quelques jours avant.

Photos Dominique Jullian

ITV Nostalgie
N° 1 N° 2 N° 3 N° 4

Dernières interventions

Dimanche 29 avril 2018

Une exploitation agricole préservée

Dimanche 08 avril 2018

Pollution aquatique à La Rochelle

Fil rouge, l'actualité du SDIS 17

Samedi 26 mai 2018

ALERTE MÉTÉO : VIGILANCE ORANGE ORAGE