Version imprimable

Current Size: 100%

Actualités

4000 ° au bout de la buse

Mercredi 16 novembre 2011

Le SDIS ? et son équipe feu de navire ? vient de se doter d'un matériel capable de découper tout type de matériaux basé sur le principe de l'oxydécoupage à la différence que là seul l'oxygène est utilisé. Une société Italienne a travaillé avec le SDIS à la mise en ?uvre de ce procédé novateur. En effet si lors d'une opération de secours complexe où les équipes sont confrontées à des difficultés d'accessibilité et/ou de dégagement de victimes cet outil peut largement faciliter le travail des secours.
Le sac à dos d'intervention est chargé d'une bouteille d'oxygène de 2 litres, d'un manodétendeur avec un flexible qui alimente une torche puis une buse; le tout déjà prémonté pour être opérationnel rapidement.
L'allumage de la torche est activé par une amorce électrique à partir d'une batterie portative. Dès lors que l'oxygène est libéré, la buse s'enflamme et, à près de 4000 °, la flamme découpe tout. Il est bien évident que l'utilisation de cet outil est soumise à des conditions de sécurité drastiques.
Il sera peut-être utilisé prochainement lors de création de trémie d'attaque de feu de cale de bateau, de dégagement de poutrelles métalliques sur un bâtiment effondré ou de tronçonnage de longerons sur camion accidenté.

Photo SDIS 17 Gildas Kerdoncuff

Dernières interventions

Samedi 06 octobre 2018

Feu d'entrepôt à Saintes

Jeudi 06 septembre 2018

Feu dans un local commercial à Royan

Fil rouge, l'actualité du SDIS 17

Lundi 15 octobre 2018

Rencontres de la sécurité 2018